• Christian Gauthier

Auto hypnose : mode d’emploi

Mis à jour : janv. 10

Déterminer votre objectif de séance d’auto hypnose



Pour entrer dans un état d’auto hypnose, il est important tout d’abord de définir un objectif sur lequel travailler. Dans un premier temps, je vous conseille d’écrire vos objectifs avant de commencer la séance. Gardez en tête que votre objectif doit être simple mais aussi réaliste pour percevoir les résultats.

Votre objectif peut concerner n’importe quel aspect de votre vie : peurs, comportements, gestion des émotions, douleurs, vos relations avec les autres, vos capacités, vos croyances, addictions, habitudes alimentaires…


Vous souhaitez peut-être arrêter de fumer, vaincre une phobie, maigrir, vous libérer du stress, lâcher prise, devenir confiant, mieux dormir, vous libérer d’un blocage sexuel… Qu’elle que soit ce que vous souhaitez, vous devez trouver votre objectif avant de poursuivre la lecture de ce guide d’auto hypnose gratuit.

Pour trouver votre objectif de séance, vous devez déterminer un objectif SMART, c’est à dire un objectif spécifique, mesurable, acceptable, réaliste et temporel. Il est important pour atteindre un résultat de déjà définir ce que l’on veut. Pour créer un objectif SMART, vous devez donc répondre à ces 5 critères et plus particulièrement à ces 5 catégories de questions.


1 – Un objectif spécifique

Vous avez tous remarqué que, quand une personne se fixe un objectif clair et précis, elle a plus de chance de tendre vers la réussite dans ce qu’elle entreprend qu’une personne qui a un but imprécis. La raison est simple, la personne qui a un but spécifique sait plus facilement ce qu’elle essaie d’accomplir.

Posez-vous ces questions pour spécifier votre demande :

  • Quoi : Quel changement souhaitez-vous vivre ?

  • Quand : Quand voulez-vous qu’il se réalise ?

  • Qui : Cet objectif doit vous être personnel. Vous ne pouvez pas demander à des tierces personnes de changer pour vous, l’objectif répond à une démarche qui est personnelle.

  • Pourquoi : Pour quelles raisons souhaitez-vous atteindre ce but ?

  • Quels avantages allez-vous en retirer ?

Vous avez besoin d’un exemple ?

Un objectif imprécis pourrait s’apparenter à « je veux me sentir bien ». Un objectif spécifique se rapporterait davantage à « je veux apprendre à gérer mon stress quand je vais au travail ».

L’objectif doit toujours être formulé de manière positive car votre cerveau ne retient pas la négation. Par exemple au lieu de dire « je ne veux plus stresser », invoquez plutôt « je veux apprendre à me relaxer ». Soyez le plus précis dans vos formulations, énoncez ce que vous désirez et non pas ce que vous ne voulez plus ou que vous souhaitez éviter (par exemple « je veux être joyeuse » à la place de « je ne veux plus souffrir »)

Évitez aussi les mots qui ont une connotation négative (« je veux atteindre mon poids d’équilibre » au lieu de « je veux perdre 20 kilos »)

Si vous pensez à votre problème ou à un comportement à modifier, placez-les toujours au passé et les changements au présent.


2. Un objectif mesurable

Un objectif mesurable signifie que vous disposez de critères qui vont vous permettre de mesurer le changement qui s’est mis en place et plus particulièrement le degré de votre progression.

Pour vous assurer que votre objectif se réalise et que votre effort soit mis à contribution au bon endroit, vous devez définir certains éléments :

  • Comment allez-vous remarquer que votre objectif est atteint ?

  • Si vous commencez à tendre vers cet objectif, quel sera le premier changement que vous allez constater ?

  • Qu’allez-vous observer ? Entendre ? Ressentir ?

Les réponses à ces questions vous permettront d‘évaluer votre avancée par rapport à la réalisation de votre objectif.



3. Un objectif acceptable

Votre objectif ne doit pas être incohérent, farfelu (« je veux gagner au loto ») ou irréalisable. Il ne doit reposer que sur votre motivation personnelle. C’est vous qui désirez changer quelque chose en vous-même, pas les autres.

Posez-vous ces questions : Etes-vous motivé pour réaliser cet objectif ? Si cet objectif est atteint, quelles seraient les pires conséquences possibles ? Qu’elles sont les bénéfices de ne pas réussir à atteindre votre but ?

==> CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES MP3 D’AUTO HYPNOSE <==


4. Un objectif réalisable

Vous devez évaluer si vous avez les capacités pour atteindre votre objectif et si vous êtes prêt à déployer toutes vos ressources pour réussir.

Voici des questions à vous poser :

  • Qu’avez-vous déjà réussi qui ressemble à cet objectif ?

  • Quelles ressources et compétences peuvent vous aider à atteindre votre but ?

  • Quelles ressources avez-vous en vous et qui vont rendre ce changement plus facile ?

  • Qu’est-ce que vous pourriez développer pour aller vers ce changement ?

5. Un objectif temporel

L’objectif doit être réalisable dans un temps donné et cohérent. Vous devez donc définir des limites de temps et des étapes pour vous aider à rester motivé.

Quand souhaitez-vous atteindre votre objectif dans son intégralité ? A quelle fréquence ?


B / Prendre une position confortable pour commencer la séance d’auto hypnose


Dès que la séance d’auto hypnose commence, prenez toujours l’habitude de prendre une position bien confortable en évitant d’être dérangé par votre téléphone ou des bruits avoisinants.

Pratiquer l’autohypnose, c’est réserver du temps pour vous-même dans un endroit calme et reposant. Si vous cohabitez avec d’autres personnes, prévenez les de respecter votre désir de vous retrouver pour faire ce travail.

Pour vos séances, vous pouvez soit vous allonger sur un lit ou autre, ou bien vous installer sur une chaise ou un fauteuil qui soit confortable pour vous et qui retienne votre dos.

Tout support peut convenir, mais je vous conseille d’être assis. Le principal est de vous assurer de ne pas vous endormir. Il est préférable que vous fermiez les yeux dès le début pour activer aisément votre imaginaire.

Au début, l’auto hypnose va demander de l’entrainement : plus vous allez pratiquer cette méthode et plus vous allez entrer dans un état hypnotique profondément.

En fonction de votre objectif, je vous recommande de réaliser au moins une séance par semaine si vous pratiquez l’auto hypnose vous-même.

Il n’y a pas de moment type dans la journée pour faire de l’auto hypnose. Tout dépend évidemment de vos disponibilités. Ce que je vous recommande personnellement, c’est le matin quand vous n’êtes pas vraiment réveillé ou le soir. Ne pratiquez l’auto hypnose que si vous en ressentez l’envie car vous devez être motivé pour vivre une expérience hypnotique.

Il peut aussi être intéressant pour vous d’inventer un rituel qui soit associé au fait de vous sentir bien et détendu (faire bruler de l’encens, s’asseoir sur un de vos fauteuils confortable, écouter une musique particulière) ou d’utiliser une métaphore qui vous soit propre pour vous préparer naturellement à l’hypnose.


C / La respiration abdominale


Pour se préparer à entrer en hypnose, il est important d’être dans un esprit calme et ouvert. Utiliser la respiration abdominale va vous permettre de créer un état propice pour vous laisser plonger dans un voyage intérieur.

L’avantage que présente la respiration abdominale est de vous aider à calmer votre mental pour avoir plus de facilité à vous laisser guider dans cet état enveloppant et agréable.

Pour se faire, il est conseillé d’apprendre à respirer pour atteindre plus facilement des états profonds.

Commencez donc par utiliser 3 bonnes respirations abdominales en vous disant : « et maintenant, je prends de bonnes respirations profondément, je me relaxe tranquillement et je commence à entrer en hypnose… ». Cette technique vous permet d’oxygéner votre cerveau et vous détendre naturellement…

Pour découvrir en quoi cette technique consiste, voici un article qui explique en détail comment s’y prendre : “Respiration abdominale : voici la technique de relaxation en 4 étapes“.


==> CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES MP3 D’AUTO HYPNOSE <==


D / Technique de relaxation musculaire

Elle vous permet de vous relaxer et de détendre l’ensemble de vos muscles de manière simple et naturelle. Cette technique vous permet d’entrer à l’intérieur de vous-même en explorant les réactions de votre corps qui se détend profondément. Cet état vous permet d’entrer en contact avec votre inconscient pour commencer le travail hypnotique.

Dans un article sur la relaxation musculaire, je vous explique comment il est possible par vous-même d’entrer en hypnose en utilisant des suggestions liées à la détente. Cependant cette technique est facultative. Elle est utile si l’effet désiré que vous souhaitiez voir apparaître en hypnose est de la lourdeur dans votre corps. Si, à l’inverse, vous souhaitez pendant la séance ressentir de la légèreté, laissez de côté cette technique.


E / Définir la durée de la séance d’auto hypnose et placer des fusibles

Si vous pratiquez seul l’auto hypnose en dehors d’une séance guidée, il est nécessaire de choisir combien de temps va durer votre session sous hypnose.

Si vous désirez par exemple être sous hypnose 20 minutes, il suffira de dire cette affirmation à voix haute :

« Inconscient, je plonge maintenant en auto hypnose pour 20 minutes ».

Une fois que votre séance va se dérouler, vous remarquerez qu’à un moment précis vous aurez de vous-même l’impression ou l’intuition que c’est le moment de remonter à la conscience et que l’expérience hypnotique est terminée. Ce sera temps alors pour vous de prendre une bonne inspiration et d’ouvrir les yeux.

Vous n’aurez pas besoin de penser au temps de la séance, votre inconscient sait exactement à quel moment vous remonter, il s’en charge !

Pensez aussi à prendre à chaque séance des précautions en plaçant des fusibles en début de session pour vous éviter une expérience négative.

Par exemple, vous pouvez vous dire « pendant toute la séance, ton inconscient va ramener à toi uniquement des sensations agréables, positives, de confort et de joie », « tu peux oublier les sons autour de toi pour te plonger à l’intérieur de toi… les bruits vont s’intégrer dans ton expérience… tu peux les mettre de côté et les oublier… ».

S’il y a un danger et qu’il faut réagir rapidement, vous pouvez suggérer « si un danger extérieur se manifeste (incendie, inondations) tu reviens ici et maintenant prêt à agir… ».


F / Utiliser l’art de la suggestion pour programmer votre inconscient vers le changement

Il est impératif d’utiliser dans toutes les séances d’autohypnose des suggestions.

Les suggestions sont des messages envoyés à votre inconscient pour l’aider à changer les apprentissages qui vous limitent et dénouer les blocages afin d’arriver à un objectif précis. Les suggestions permettent de contourner votre facteur critique (conscient) pour s’adresser directement à votre inconscient. S’il n’y avait pas de suggestions, ce ne serait que de la méditation ou de la relaxation.

Si vous pratiquez seul l’auto hypnose, en utilisant votre objectif de séance, vous devez créer une autosuggestion en rapport avec votre but.

Une fois que vous avez trouvé votre autosuggestion, mémorisez là et prononcez cette suggestion dès le début de la séance. Répétez cette phrase 5 fois (à la deuxième personne « tu ») juste avant de plonger dans un état d’hypnose pour avertir votre inconscient de votre démarche. Il est important de parler à la 2ème personne du singulier pour faciliter la dissociation conscient/inconscient.



Attention !!! Face à une autosuggestion, vous pouvez vous positionner de 4 manières :

  • « j’apprécie cette suggestion, j’espère qu’elle va marcher »

  • « je suis neutre, qu’elle soit là ou pas, elle ne me dérange pas »

  • « cette idée me met dans une position inconfortable, je ne sais pas si elle est bonne pour moi »

  • « j’apprécie cette suggestion, je sais qu’elle va marcher sur moi »

Pour adopter une bonne attitude mentale et permettre à votre inconscient d’accepter la suggestion, il est IMPERATIF d’être dans un état d’esprit de la 4ème proposition : « j’apprécie cette suggestion, je sais qu’elle va marcher sur moi ». Si vous êtes dans un autre cas de figure, votre suggestion aura de forte chance d’être rejetée et donc aucun changement ne se produira.

Choisissez donc l’autosuggestion qui résonne en vous, qui vous parle !!! Vous devez croire en ce que vous voulez !! Rappelez-vous : adopter une bonne attitude mentale va permettre de voir s’opérer tous les changements que vous souhaitez voir se réaliser en vous !

Voici un article sur plusieurs exemples d’autosuggestions positives pour vous guider dans votre processus de changement.

Voici également, pour perfectionner votre pratique d’autohypnose, quelques recettes pour parfaire vos autosuggestions et les rendre efficace


G / Technique d’autohypnose

Il existe de nombreuses techniques d’auto hypnose. Bien sur, certaines vous seront certainement plus adaptées que d’autres en fonction de ce qui vous plait. Les techniques d’auto hypnose vous permettent de plonger dans un état hypnotique.

Dans cette phase, votre conscient va se mettre progressivement de côté pour laisser place à votre inconscient qui va créer de nouvelles solutions pour vous.

Vu que vous n’êtes pas habitué à faire de l’auto hypnose, il se peut qu’au départ vous viviez une transe légère, mais cela n’est pas important car les effets seront les mêmes. Plus vous allez pratiquer, et plus vous allez entrer immédiatement dans un état hypnotique.

Mais avant, vous devez reconnaître les signes de transe pour apprendre à les identifier.

Voici des signes possibles de l’état d’hypnose : bâillements répétés, sensations de picotements, micro-mouvements au niveau des mains, ralentissement ou accélération de la respiration, lévitation de bras, sensation de lourdeur ou de légèreté du corps, tressautements musculaires, les yeux en mouvements derrière les paupières, catalepsie, larmes physiologiques, détente, perte de la notion du temps…

Au fur et à mesure de votre pratique régulière de l’auto hypnose, ces faisceaux d’indices pourront évoluer, et en gagnant en savoir, vous finirez par avoir la certitude de vivre une transe hypnotique.


L’inconscient est un générateur de solutions pour vous aider à répondre à votre objectif. Il va trouver de nouveaux comportements sans que vous ayez besoin de penser à une solution ou autre. Il va agir sans avoir besoin de votre conscient (qui jusque-là n’a pas réussi à vous aider par votre seule volonté)

Lorsque vous allez effectuer la technique d’auto hypnose que vous aurez désignée, vous n’aurez plus besoin de penser à votre but. Votre inconscient sera déjà sur quoi porter son travail thérapeutique vu que vous lui avez donné l’autosuggestion en début de séance.




L’auto hypnose, c’est très simple : une fois que vous avez prononcé votre autosuggestion 5 fois à haute voix et que vous êtes plongé en hypnose via la technique d’auto hypnose, il vous suffit de vous laisser aller et laisser faire en profitant de cet état relaxant et agréable.

Je vais en profiter pour vous expliquer comment utiliser un outil très efficace pour communiquer avec votre inconscient pendant la séance d’hypnose. C’est ce qu’on appelle le « signaling ».

Pour vous en servir, c’est très simple : lorsque vous êtes sous hypnose, demandez à votre inconscient de choisir un doigt d’une de vos mains que vous choisissez, et d’en faire bouger un, pour communiquer sa réponse « oui » dans un doigt et « non » dans un autre doigt. Posez-vous ensuite une question où la réponse est « oui » et portez votre attention sur les sensations de votre main pour voir par quel doigt l’inconscient répond. Faîtes la même chose avec une question qui appelle une réponse négative. Vous allez sentir qu’un doigt va bouger légèrement à chaque fois ou bien vous allez ressentir une sensation de picotement dans un doigt ou dans toute la main. Une fois que vous avez repéré la manière dont l’inconscient vous répond, mémorisez-la pour savoir quand votre inconscient dit oui ou non. Ces signaux vous permettent de parler avec votre inconscient en lui posant des questions et de valider avec lui le travail thérapeutique qu’il met en place pour vous.

Voici un article vous expliquant 3 techniques d’auto hypnose gratuite. Testez-les et choisissez ce qui vous correspond le mieux : ce sont des techniques simples, efficaces et amusantes.

J’aimerais aussi vous partager une technique plus spécialisée : une technique simple et efficace qui ne prend que quelques minutes! Voir l’article sur “la technique d’auto hypnose spécifique : la règle du décompte“.

Voici une technique efficace contre le stress et l’anxiété : l’ancrage PNL, à tester !


H / Sortir de l’état d’hypnose

Une fois que vous avez utilisé la technique d’auto hypnose et que vous vous êtes laissé aller dans cette expérience, vous aurez à un moment donné l’intuition de reprendre progressivement conscience de la réalité. C’est un peu comme sortir d’une rêverie en s’apercevant que vous avez perdu la notion du temps.


https://www.lautohypnose.fr/guide-auto-hypnose-gratuit/auto-hypnose-mode-emploi/


3 vues0 commentaire

© 2013-2021  Christian Gauthier | Conseil Coaching Hypnose | Mentions légales | Politique de confidentialité - 

Le coaching, l'hypnose, la préparation mentale pour mobiliser votre énergie et votre vitalité vers l'objectif visé

Consultations Hypnose La Ciotat - Consultations Hypnose Cassis  - Consultations Hypnose Aix en Provence