top of page

Stress lors d’une prise de parole : je t’aime moi non plus !


L’humain et le stress, c’est une relation qui date de l’origine de l’homme, une histoire d’amour souvent mal comprise, qui nécessite d’être clarifiée pour offrir toute sa puissance. Sinon elle peut devenir malheureuse et en même temps inévitable. Une meilleure compréhension de nos mécanismes permet d’en faire une force. Par Julien Lefeuvre, entraîneur Yapuka.

A l’époque où l’homme était potentiellement une proie, cela était très utile pour courir très vite, se cacher, ou frapper fort. Pas besoin de canaliser, l’énergie brute était justifiée et répondait à un besoin immédiat, survivre, et sur un temps court. Aujourd’hui, le danger est plus subtil, et une simple prise de parole peut générer un stress important.

Hypnothérapeute, facilitateur mental, ancien pilote dans les forces spéciales, j’aime permettre à chacun de faire du stress une force et une énergie supplémentaire. En tant qu’entraîneur Yapuka, j’accompagne les personnes pour faciliter leurs prises de parole en public. Je vais vous proposer, ici, quelques clés pour mieux comprendre les mécanismes du stress et la façon d’installer une relation harmonieuse avec lui.

C’est quoi le stress ?

Le stress est un mécanisme d’adaptation face à une situation nouvelle ou non maîtrisée. Sa manifestation peut aussi être liée à une perception erronée de la situation et de nos capacités. Le corps met en place de nombreux processus pour mobiliser une plus grande quantité d’énergie, il dynamise l’organisme afin de l’aider à trouver rapidement une solution. Le cœur va battre plus vite, les muscles vont recevoir plus d’énergie, les sens vont être plus alertes. Vous comprenez donc que nous consommons davantage d’énergie qu’à l’habitude, et si la situation dure trop longtemps, nous allons puiser dans nos réserves jusqu’à atteindre l’épuisement. Le stress a donc une véritable intention positive. Rien que de le comprendre change notre rapport à lui.

Une autre notion importante à comprendre est que notre cerveau aime se sécuriser. Ce que nous appelons couramment la « zone de confort » est en fait bien souvent une zone de sécurité, nous maîtrisons ce qui s‘y trouve, cela nous rassure, même si c’est monotone et que la routine s’installe. On aime garder la même tasse, s’asseoir à la même place, se coucher du même côté… Les habitudes alimentent ce sentiment de sécurité dans un monde où tout est de plus en plus rapide et incertain. Et il suffit qu’un de ces paramètres change pour provoquer un stress, aussi léger soit-il, et si nous les accumulons, cela amplifie le phénomène. Faites l’expérience en changeant de côté du lit ou en changeant de place à table, c’est très enrichissant !

Canaliser le stress

Lorsque l’on prend la parole en public, le stress nécessite d’être canalisé. Il va ainsi être utile de mettre en place un transformateur, notre mental. Et cela commencera peut-être par une préparation spécifique, un entraînement structuré, une meilleure compréhension de soi et des leviers tels la respiration ou encore la visualisation. Par où commencer ? Pour réaliser de bonnes prestations il est essentiel d’alimenter trois canaux : physique, intellectuel et mental.

– Le canal physique comprend une bonne hygiène de vie avec une alimentation saine, une activité physique régulière et un bon sommeil. Nous le savons tous. Cela dit, il peut être intéressant de faire un point régulièrement sur sa condition physique.

– Le canal intellectuel comprend les connaissances, les tactiques et les techniques. Il est évident que vous pouvez avoir toute la confiance, le charisme et l’énergie nécessaires, si vous n’avez pas le savoir, vous n’irez pas loin.

– Le troisième, le canal mental, est moins connu et pourtant essentiel. Il permet la gestion des émotions, du stress, de l’incertitude et d’accéder à ses ressources comme la confiance, la mémorisation ou encore la visualisation de la réussite.

– Ces trois domaines satisfaits vont vous permettre d’offrir le meilleur de vous-même. Lors de mes accompagnements et formations comme entraîneur Yapuka, nous suivons tout un parcours pour renforcer ces piliers.


9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page